Home Resources Press News Capsule au service de la Cybersanté
Mardi 21 Mai 2013
Communiqué de presse

La solution Neuron StatusTM de Capsule Technologie, implémentée au service de réanimation du CHU de Martinique, contribue aux travaux de recherche axés sur l’amélioration des soins en récoltant l’ensemble des données patient

Paris, le 21 mai 2013 - Capsule Technologie, premier fournisseur mondial en solutions de connectivité pour appareils biomédicaux, a été sélectionné par le CHU de Martinique pour répondre à la problématique de connectivité de son service de réanimation, et ce, dans le cadre du projet de recherche pour le développement du système Isis. Le Dr Mehdaoui, chef du service de réanimation et à l’initiative de ce projet, travaille au développement d’un outil d’intelligence artificielle innovant, destiné à comprendre l’évolution de l’état du patient.

Pour faciliter la mise en place et la gestion de ce projet, le CHU de Martinique a choisi de faire appel à Capsule. Capsule prouve ainsi que ses solutions novatrices répondent aux attentes des applications futures de l’intelligence artificielle.

  • La gestion de connectivité des appareils biomédicaux au cœur du projet de recherche Isis

Le projet ISIS s'appuie sur l’interconnexion d’un grand nombre d’appareils pour traiter les maladies cérébrales. Grâce à sa bibliothèque d’appareils biomédicaux de plus de 640 machines compatibles, la solution Capsule permet de transmettre l’ensemble des données patient au système Isis afin que ce dernier puisse les analyser. De nombreux capteurs reliés au patient recueillent en effet des données relatives à la pression intracrânienne ; elles sont ensuite stockées afin d’être ultérieurement analysées par le système Isis. La gestion des flux de données des appareils médicaux est donc un élément capital dans la réussite de ce projet de recherche.

Capsule compte de nombreux partenariats avec les principaux fabricants d’appareils médicaux et éditeurs de dossier patient. Son expertise  réside dans sa capacité à convertir les flux de données hétérogènes en provenance du parc biomédical au format standard de réception. Au sein du service de réanimation de Fort-de-France, Neuron StatusTM permet ainsi de collecter en continu les différentes données patient dont le système Isis a besoin. Son implémentation garantit l'envoi automatique et continu des données patient depuis les appareils vers le système Isis. Installé au chevet de 20 lits, les Neuron StatusTM offrent aux différents experts du projet Isis une vue immédiate de l’état des connexions.

 

   

Système ISIS, projet de recherche en cybersanté

Avec le soutien financier de l’UE, le système Isis a été développé dans le cadre d’un programme de recherche lancé en 2004. Il compte parmi ses partenaires le laboratoire de biomathématiques de l’université Lille 2, la région Martinique et l’Union Européenne.

L’objectif est de développer un nouveau système informatique capable d’améliorer la qualité des soins en analysant les lésions cérébrales à des fins de modélisation. Pour cela, il fait appel à des techniques informatiques de pointes.

Le système Isis ainsi permet aux informaticiens experts et aux médecins de travailler ensemble pour améliorer la qualité des soins aux patients atteints de lésions cérébrales graves. Isis permet ainsi d’analyser rapidement et simplement des signaux et événements complexes et évaluer le diagnostic infirmier de lésion cérébrale  grave et prescriptions médicales correspondantes.

   

Le Dr Medahoui explique pourquoi le choix de la solution Capsule s’est imposé : ‘‘Afin de nous concentrer davantage sur l’élaboration du programme Isis et ses apports pour l’ensemble du corps médical, nous avons souhaité faire appel à un expert de la connectivité pour garantir une analyse pointue des relevés des données patients. Notre choix s’est alors tourné vers Capsule, d’une part car la solution dispose d’une longue liste de drivers compatibles avec l’ensemble de nos appareils, et d’autre part car ses méthodes d’association appareil-patient sont flexibles et s’adaptaient facilement aux méthodes de travail et technologies déjà mises en place’’.