Home Resources Press News La société française Capsule, leader mondial en solutions de connectivité des appareils biomédicaux, participera au salon HIT 2012
Jeudi 26 Avril 2012
Communiqué de presse

Cet événement sera l’occasion pour Capsule de revenir sur le déploiement de ses solutions au service Immunologie-Cardiologie à l’Hôpital Européen Georges-Pompidou et ainsi de montrer l’intérêt de la connectivité des appareils biomédicaux

Paris, le 26 avril 2012 -  Capsule, premier fournisseur en solutions de connectivité pour appareils biomédicaux, présentera ses solutions Capsule Neuron™ et Mobile Vitals Plus™ lors du salon HIT 2012. De plus,  Eliane Thieffry, Cadre de Santé au service Immunologie – Cardiologie de l’HEGP expliquera les bénéfices de l’expérimentation des solutions Capsule pour l’ensemble de l’équipe soignante dans le cadre de la table ronde ‘‘Professionnels de santé sous tension : quelles réponses grâce au numérique ? La connectivité des appareils biomédicaux en soins généraux’’ du mercredi 23 mai à 10h00.

 

  • Capsule Technologie - une solution de connectivité innovante à destination des établissements de santé du monde entier

La solution de connectivité globale de Capsule est à la fois indépendante vis-à-vis des fournisseurs d'appareils biomédicaux, modulaire et extensible. Cette plateforme autonome contribue à l’adoption du dossier médical informatisé, permet d’améliorer les processus infirmiers, facilite la prise en charge des patients et évite les erreurs lors des retranscriptions.

Premier dispositif tactile intelligent dédié à la gestion de la connectivité des appareils médicaux et à la collecte des constantes vitales, directement au chevet des patients, la plateforme Capsule Neuron™ est l’élément clé de la solution unique de connectivité Capsule. Dans les environnements de soins généraux, la plateforme Capsule Neuron™ est directement reliée au moniteur médical PNI (Pression Non Invasive) mis en place. Le dispositif tout-en-un qui en résulte forme la console ‘‘Mobile Vitals Plus™’’. 

Florent Auroyer, General Manager EMEA chez Capsule, se réjouit de la présence de Capsule à cet événement incontournable : ‘‘Nous nous devions d’être présents sur le salon HIT pour démontrer la valeur ajoutée de nos solutions de connectivité uniques sur le marché.’’ Il ajoute, ‘‘Nous avons conclu de nombreux partenariats avec les éditeurs de solutions formant le Système d’Information Hospitalier ce qui nous permet de proposer aux hôpitaux une solution qui peut relier n'importe quel appareil biomédical et n'importe quel système d'information dans l'ensemble des services.’’

  • La connectivité des appareils biomédicaux au service des équipes soignantes, cas de l’HEGP

Les solutions Capsule seront à l’honneur lors de la table ronde du mercredi 23 mai sur le thème ‘‘Professionnels de santé sous tension : quelles réponses grâce au numérique ? La connectivité des appareils biomédicaux en soins généraux’’. En effet, dans le cadre de cette table ronde, Eliane Thieffry, Cadre de Santé au service Immunologie – Cardiologie de l’HEGP propose de faire un retour d’expérience sur l’installation des solutions Capsule à l’HEGP.

Selon les études “Enhancing Patient Safety through Electronic Medical Record” [2] et “Documentation of Vital Signs” [2] : 35% du temps infirmier serait passé à la documentation du dossier de soin et des dossiers de spécialité lors de la relève et de la saisie des constantes vitales du patient et 23% d’erreurs seraient constatées lors de la retranscription et de la saisie de ces constantes dans le dossier de soins/dossier de spécialité.

Ce constat est observé dans de nombreux hôpitaux et est d’ailleurs partagé par le personnel soignant de l’HEGP, ainsi que par le personnel d’encadrement et les équipes de déploiement du dossier de soins.

En effet, les soignants passent beaucoup de temps derrières les ordinateurs et la saisie des données dans le Dossier Patient Informatisé (DPI) prend plus de temps que d'écrire sur un dossier papier. L'appropriation des outils informatiques peut être difficile et entraîne des ressaisies d'information parfois erronées : écriture sur un "bout" de papier puis sur une feuille de saisie des constantes vitales et enfin saisie dans le dossier de soins, entraînant des risques d'erreurs. Le frein à l’adoption de ces NTIC par le personnel soignant, les erreurs de retranscriptions peuvent avoir une incidence directe sur les diagnostics et prescriptions médicales.

 

Face à ce constat, l’HEGP accepte de participer à une opération test des solutions de connectivité des appareils biomédicaux. L’objectif est d’automatiser la relève des constantes vitales par le biais d’une console rattachée au moniteur PNI au service Immunologie – Cardiologie de l’établissement. Les solutions de connectivité biomédicale facilitent la communication entre les appareils biomédicaux et le système d'information destinataire. Cette technologie permet de faire remonter les constantes vitales des patients dans le DPI directement depuis la chambre du patient, laissant ainsi plus de temps aux personnels soignants pour effectuer les soins et supprime tous risques de retranscriptions des données.

 

 

[1] réalisée par Pauline Gearing, RN, BSN, CCRC; Christine M. Olney, MS, RN, Doctoral Candidate; Kim Davis, MS, ARNP; Diego Lozano, MD; Laura B. Smith, RN, MSN, CCRN,' and Bruce Friedman, D. Eng. Publiée dans Journal of Hea/thcare Inf'ormatiml Management - Vol.2O, NO.4 

 

[2] réalisée par Pauline Gearing, RN, BSN, CCRC; Christine M. Olney, MS, RN, Doctoral Candidate; Kim Davis, MS, ARNP; Diego Lozano, MD; Laura B. Smith, RN, MSN, CCRN,' and Bruce Friedman, D. Eng. Publiée dans Journal of Hea/thcare Inf'ormatiml Management - Vol.2O, NO.4